EXCLUSIF
LE SCIENTIFIQUE RUSSE GRIGORI GRABOVOI DÉCLARE AVOIR TROUVÉ LE REMÈDE CONTRE LE CORONAVIRUS
Grigori Grabovoi a fait cette déclaration le 11 mars 2020, au cours d’une interview à une journaliste italienne, documentée dans une vidéo exclusive que nous vous proposons en avant-première.
La nouvelle est destinée à faire sensation, en ce moment où l’Italie et le monde entier attendent en retenant leur souffle, une solution au fléau du coronavirus. Celle qui a recueilli ces propos, c’est Giulietta Bandiera, journaliste au long parcours, ex-auteure pour la Rai (radiotélévision italienne): il y a quelques jours, au cours d’une interview exclusive avec le scientifique russe, elle s’est retrouvée dépositaire d’une information aussi inattendue que délicate à gérer.
«Cela fait longtemps que j’entendais parler des séquences numériques de Grabovoi – nous confie-t-elle – une méthode de rééquilibrage des fréquences de l’organisme pour les ramener à la santé, c’est pour cela que j’ai eu l’idée de demander à Grabovoi son avis sur la question du coronavirus, pour un article que j’étais en train de rédiger pour la revue «Arte Medica» qui s’occupe de médecines intégrées et naturelles, et dont la publication était prévue pour le mois de mai 2020.

 

J’ai donc demandé à Luigi Stefano Candela, Président de la Fondation Grabovoi, qui a son siège en Suisse, de me servir d’intermédiaire pour une brève connexion par vidéo que j’avais l’intention de publier également en ligne, sur le site de la revue; je me préparais toutefois à un refus, ou tout au moins à une longue attente, puisque le personnage en question est considéré – à tort ou à raison – comme une sorte de «gourou» par nombre de personnes partout dans le monde.

 

Mais le 11 mars dernier, contre toute attente, l’entretien m’a été accordé, et je me suis connectée avec Grabovoi qui, le plus naturellement, a déclaré non seulement avoir déjà trouvé le remède pour éradiquer le virus, mais aussi être disposé à le mettre immédiatement à la disposition de la science en vue d’un expérimentation dans les règles.

 

Face à une déclaration de cet ordre – ajoute l’auteure de l’interview – naturellement j’ai soupçonné une énième boutade visant a exploiter la confusion générale et le besoin urgent de trouver une solution à un problème qui nous touche tous de près, bien malgré nous. Mais peut-être que, pour cette raison précisément, cela vaudrait la peine d’enquêter.

 

Pour informations et approfondissements: press@grabovoifoundation.org

QUI EST

GRIGORI
GRAVOBOI

Né au Kazakhstan en 1963, Grigori Petrovich Grabovoi est un scientifique russe de renommée internationale, expert en mathématiques et mécanique des systèmes, qui depuis de nombreuses années collabore avec les principales agences spatiales au monde, grâce entre autres à ses dons avérés de clairvoyance qui lui permettent de détecter et de résoudre à distance les problèmes mécaniques des engins en orbite autour de la terre (parmi les missions auxquelles il a collaboré, MIR et Shuttle Atlantis).

 

Grâce à de tels dons, que Grabovoi constate encore régulièrement au travers d’expériences scientifiques, il a acquis une renommée considérable dans le domaine de la prévision des catastrophes environnementales en brevetant des technologies et des méthodologies applicables à la médecine et au développement du potentiel humain (séquences numériques, pilotage de la réalité, dispositifs PRK-1U et plus encore).

 

Rappelons toutefois qu’en 2008, suite à sa candidature aux élections politiques russes contre Dimitri Medvedev, le candidat soutenu par Vladimir Putin, Grabovoi a fait l’objet d’une vaste campagne de diffamation en Russie. Il vit aujourd’hui à Belgrade, d’où il collabore avec l’agence spatiale espagnole, et où il continue ses recherches dans le domaine de la prévention et du traitement des menaces qui pèsent sur les systèmes de la vie humaine sur la planète.

REGARDE  LA  VIDÉO